Au bonheur du FC Courgenay

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Courgenay - Old Boys 3-2 (1-0)

Courgenay: Hantz; Comment, Frund, Kevin Jubin, Chiquet; Borne (88e Baudry), Florent Jubin (62e Makome), Loshi, De Moerloose (67e Chételat); Jeker, Dieng.

Old Boys: Fidan; Leuthard, Wilhelm, Costa, Bottacin (71e Rmus); Blatter, Findik, Akbulut, Farenga (60e Yagci); Gut (83e Niederberger), Rietmann.

Buts: 26e Dieng 1-0. 49e De Moerloose 2-0. 51e Costa 2-1. 55e Borne 3-1. 83e Findik 3-2.

Notes: Communal, 160 spectateurs. Arbitre: Alessio Ciullo. Courgenay joue sans Budimir ni Frezard (blessés); Old Boys se présente au complet. Avertissements: 64e Makome (jeu dur), 68e Sevinc (jeu dur).

Dans un match haut en couleur, Courgenay a signé une belle victoire hier soir au Communal face à un Old Boys plutôt séduisant. Ce nouveau succès vaut aux Jurassiens de rejoindre provisoirement Moutier en tête du classement. Que du bonheur!

Les fourmis dans les jambes, Old Boys entamait la partie avec une rare intensité. Peut-être surpris par cette entame tonitruante, Courgenay peinait à entrer dans le match. Toutefois, malgré une domination constante de la formation soleuroise, la défense jurassienne, calme et solide, empêchait son adversaire de se montrer vraiment tranchant lors du premier quart d’heure. Puis, à la 16e, l’alémanique Akbulut tentait sa chance de loin. Son tir, aussi puissant que tendu, obligeait le portier Hantz à une parade de grande classe pour éviter l’ouverture du score.

Cette alerte avait le mérite de réveiller les Oies, qui commençaient à pointer leur nez aux avant-postes. Et à la 26e, sur service de Jubin, Dieng débordait sur le flanc droit, se débarrassait de son cerbère et ajustait un tir victorieux au premier poteau: 1-0. Du grand art! C’est ce qu’on appelle 100 % de réussite.

Les hommes de Jonas Uebersax tentaient de réagir. Mais, en dépit de leur bonne volonté, ils ne parvenaient toujours pas à surprendre un contradicteur qui prenait de plus en plus confiance en ses possibilités. Ce duel devenait dès lors équilibré, avec quelques bons mouvements de part et d’autre jusqu’à la pause. Sans réel danger néanmoins pour les derniers remparts.

En pleine lucarne

Au retour des vestiaires, Courgenay affichait d’entrée une formidable envie de doubler la mise. Et c’est ce qui arrivait à la 49e déjà. De Moerloose, bien servi par Jeker, d’un pied gauche magique, expédiait le cuir hors de portée du gardien Fidan. Vexé par ce coup du sort, Old Boys se précipitait devant. Et à la 51e, Costa, de la tête, réduisait la marque. Animés d’une incroyable débauche d’énergie, Frund et les siens remettaient une compresse. À la 55e, avec l’aide de l’omniprésent Jeker, Borne décochait une fusée qui terminait sa course en pleine lucarne: 3-1.

Les «jaune et blanc» ne se décourageaient pas pour autant. À la 70e, Rietmann croyait avoir raccourci la distance. Mais son essai finissait sur la transversale de la cage défendue par Hantz. Quel match et quelle intensité. Et ce n’était pas fini. À la 78e, Rmus, entré quelques minutes plus tôt, trouvait la transversale. À la 82e, le même Rmus n’avait pas plus de succès face à l’excellent Hantz. Une poignée de secondes plus tard, Findik, lui, ne ratait pas la cible à bout portant: 3-2. De la folie.

Finalement, malgré la fatigue, Courgenay, au forceps, préservait son avantage. ML

Les étoiles

*** Adrien Jeker (Courgenay)

** Jordan Hantz (Courgenay)

* Onur Akbulut (Old Boys)

A propos de ce site

Le site internet est géré par un CMS entièrement personnalisable, toutes les informations principales sont récupérées depuis votre logiciel FOOT Gestion

En savoir plus...

©2019 FC WinSoft. All Rights Reserved. Designed By Winsoft Informatique / Foot Gestion

Search